Phare des baleines

À deux pas du camping

Enfourchez votre vélo : direction le Phare des Baleines. Après une place bordée de magasins et de bons restaurants, vous voilà à son pied. Impressionnant n’est-ce pas ? Eh oui, il mesure 57 mètres et veille sur la jetée. Construit en 1849 pour remplacer l’ancien phare érigé par Vauban en 1682 (visible à quelques mètres et transformé actuellement en musée), le Phare des Baleines est un des fleurons de l’île de Ré.
Respirez un bon coup et grimpez les 257 marches de son escalier hélicoïdal : le panorama qui s’offre à vous est grandiose ! Admirez la pleine vue sur l’océan, l’île d’Oléron et la magnifique courbure de la plage de la Conche ! Cette plage, qui s’étire jusqu’aux Portes-en-Ré, est la plus grande de l’île et certainement aussi l’une des plus belles. Sable blond et fin, eau turquoise : elle est idéale pour le farniente, les sports nautiques et la baignade !

Info ciné : cette plage a servi de lieu de tournage pour quelques scènes du film « Le jour le plus long ».

Plus loin dans l’océan, vous apercevez le phare des Baleineaux qui résiste courageusement aux assauts de l’océan.

Vous pourrez également observer à marée basse une des rares écluses à poissons encore debout et en activité. L’écluse de la Moufette est construite en pierre et a la forme d’un fer à cheval. Recouverte à marée haute, les murets retiennent les poissons prisonniers lorsque la marée redescend. Les écluses font partie du patrimoine de l’île et une association, l’Adepir, a à cœur de les restaurer.

Redescendez sur la terre ferme et ré-enfourchez vos vélos : quelques coups de pédales et vous voilà au cœur du village de Saint-Clément-des-Baleines. Cet ancien village de homardiers a conservé son aspect traditionnel et tranquille des villages de bords de mer avec ses venelles étroites et fleuries et ses maisons basses. Il est composé de 5 hameaux (la Tricherie, Le Griveau, le Godinand, Le Chabot, Le Gillieux) et ses habitants sont nommés les Villageois. Prenez le temps de parcourir ses ruelles et de savourer quelques produits frais au marché, sur la place du village à côté de l’église.

Au fait, savez-vous pourquoi on nomme tous ces lieux « des Baleines » ? En référence aux nombreux échouages de cétacés sur ses plages jusqu’au début du XXème siècle.

Réalisation : ESE Communication - Photos et plans non contractuels - Mentions légales - Politique de confidentialité